Pourquoi faire ses études en Europe ?

Les universités en Europe sont depuis longtemps réputées pour leur excellence académique, leurs recherches de pointe et leur rapport qualité-prix. D’après le classement des universités mondiales 2012 publié par The Times, 31 des 100 premières universités mondiales sont européennes. L’Europe est donc le deuxième bloc universitaire mondial après les États-Unis.

L’Europe compte plus de 4 000 institutions d’éducation supérieure qui offrent une gamme étendue d’enseignements de licence, maîtrise et doctorat. Les universités en Europe sont de plus en plus nombreuses à choisir l’anglais comme langue d’enseignement, au moins pour une partie de leurs programmes de licence.

Ces institutions sont donc aujourd’hui mieux placées que jamais pour accueillir les étrangers souhaitant faire leurs études en Europe et leur procurer des parcours répondant efficacement à leurs besoins professionnels futurs sur le marché global.

Cette évolution est particulièrement notable en deuxième et troisième cycles. Le nombre d’enseignements de maîtrise assurés en anglais dans les universités en Europe est passé de 1000 en 2007 à plus de 5 000 aujourd’hui. Les programmes de licence en anglais sont disponibles dans un très grand nombre de disciplines, allant de l’économie et la gestion de l’entreprise (actuellement le plus demandé, représentant environ 28% des maîtrises enseignées en anglais en Europe) à l’ingénierie, aux sciences de la vie (dont la médecine), aux sciences sociales et aux sciences humaines.

Pourquoi faire ses études en Europe ?

Vivez une expérience unique. Etudier à l’étranger, particulièrement en Europe change la vie.

Imaginez-vous sur un autre continent, proche de tous ces endroits que vous n’auriez jamais visité autrement.
Les week-ends et vacances scolaires vous permettront d’explorer les alentours à votre guise. Vous ne serez jamais aussi proche de tous ces endroits qu’au cours de vos études. Certains programmes vous proposent même de faire les visites incontournables.
Et profitez-en à ce moment précis. Parce qu’après, à moins de tout lâcher pour découvrir le monde, il vous sera bien plus difficile de profiter pleinement d’autres pays aussi longtemps.

Il n’y a pas plus efficace que l’immersion totale dans une culture qui parle la langue que vous apprenez. Tout ce que vous absorbez vient du quotidien. Vous êtes dans le contexte culturel idéal. Vous ne pouvez pas apprendre plus rapidement que dans ces circonstances.

Les diversités culturelles sont bien plus profondes que les différences de langages, d’apparence physique ou d’habitude personnelle.
La culture d’une personne reflète ses croyances, ses valeurs ; sa perception profonde des choses. Autant de pensées qui influent sur notre vision du monde.
En vivant ce contexte multiculturel à l’étranger vous comprendrez mieux le monde qui vous entoure et par là même, votre propre culture.

C’est le genre d’expérience qui vous force à reconsidérer vos propres valeurs. Peut-être renforcez-vous vos croyances ; l’inverse est plus fréquent mais une chose est sûre vous vous connaitrez mieux.
Ce choc des cultures vous donnera de nouveaux yeux et vous ouvrira à d’autres perspectives qui vous serviront à votre retour.

Qui dit ouverture sur soi dit ouverture vers les autres : ceux qui vivent « ailleurs ».
Comparé à d’autres nationalités, les français ont tendance à être mal informés sur ce qui se passe hors de leurs frontières.
Un oral et quelques démarches vous permettront de partir vivre avec tous ces jeunes d’autres pays.
Soyez celui qui s’informe sur place, avec une vision moins biaisée des autres cultures pour les avoir confronté à la vôtre.